mardi 16 janvier 2018

Trop d'eau et toujours pas de soleil


          De la pluie, de l'humidité et  l'atmosphère parisienne
          manque de chaleur. J'ai cherché dans ma banque d'
          images ce qui pouvait représenter le " mouillé ". Et
          dire qu'il n'y a pas de grenouille à l'horizon. Seulement
          des capuches et des parapluies !! j'aimerais tellement
          voir apparaître sur mon balcon, une jolie grenouille
          rose et verte qui me demanderait asile !! hélas,
          seulement du gris et  les averses sur mes vitres.


               Celle-là fait sa gymnastique matinale, juste avant
               de retourner dans le bain. J'aime ses yeux.

                Quatre photos intéressantes de gouttes d'eau. . 
                Celles qui descendent du ciel parisien n'ont 
                pas ces jolies couleurs  Sur ces photos, elles
                ont même ,un côté fantastique, irréel . Le photographe
                a fait un beau travail. Hélas, ça n'est pas signé.
                Je le regrette.

jeudi 11 janvier 2018

Amis pour la vie


             Ces trois photos s'ajoutent aux précédentes,
            tant elles sont représentatives de l'amitié
            animale. Il est bon de commencer une
            nouvelle année en se rapprochant les uns
            des autres .
           


lundi 1 janvier 2018

Voici mes préférences



            En principe je n'aime pas trop que l'on
            déguise nos animaux familiers. Mais celui-là
            il est tellement à la mode, que je le trouve
            irrésistible ; au goût du jour.
         
           Là, c'est le bébé-ours qui raconte une histoire
           à la maman pour l'endormir. Je les adore....

           L'entente entre animaux différents , nous donne
           une leçon !! pourquoi ne pas s'aimer ?

           Ils se partagent un coin bien chaud. C'est
           un beau symbole d'amitié.

          Et ce dernier est vraiment bizarre avec sa
          chevelure " blond vénitien ".

samedi 16 décembre 2017

Musique et Peinture

                 Je me trouve dans une période " peintures " et
                 non pas " pastels ".  Je travaille à l'acrylique et
                 pigments avec vernis. J'écoute mes musiques
                 préférées et je donne toute liberté à mes
                 pinceaux. J'écoutais Miles DAVIS ( kind of blues)
                 Il s'agit d'une toile au format  : 34 x 40
       
             J'ai déjà présenté sur mon blog ,cette toile,
             qui est un hommage à Chet BAKER J'ai peins
             sur une toile . Format 30 x 24 . Toujours à l'
             acrylique . Cette toile est immédiatement 
             partie  chez un amateur d'art. Lequel a été
             attiré par le non figuratif pour la première fois.
             C'est tout à fait bizarre.

             J'aime écouter Brad MEHLDAU et son trio, surtout
             ses ballades et blues. Acrylique et pigments or, sur
             un carton entoilé ( 30 x 24 ).

              La photo n'est pas excellente ( trop sombre ). J'avais
             en tête la cérémonie pour Johnny Hallyday , et je pensais
             avec émotion à sa voix et son talent. J'ai commencé par
             peindre un soleil. Toujours sur carton entoilé ,  même
             dimension  ( 30 x 24 ) . J'ai utilisé, entre autres, un
             pinceau japonais en forme d'éventail . Ce que je n'avais
             jamais fait,  jusqu'à présent.

samedi 25 novembre 2017

Hommage à CHET


                 Je n'ai pu m'empêcher de penser à chet BAKER
                 ce fabuleux trompettiste et chanteur de blues,
                 surtout après avoir regardé le film " Born to Be"".
                 Je venais justement de relire " la longue nuit
                 de chet BAKER " par James Gavin, et l'histoire
                 de sa mort m'intriguait de plus en plus. Tombé
                 de la fenêtre d'une chambre d'hôtel , en 1988
                 ( a Amsterdam), laissant planer le doute sur une 
                  chute accidentelle .Qui, toutefois, est la plus
                  probable, étant donné son goût pour l'alcool .
                 

                  Cette toile (  acrylique- 24 x 30 ) évoque " l'homme
                  a la trompette d'or ", la souplesse de son jeu aux
                  sonorités magiques,  le tout souligné de rythmes
                  rouges en coulées de sang. J'ignore pourquoi 
                  cette petite toile représente Chet sous la forme
                 d'un hommage. En toute spontanéïté .
                  Un talent fou, un homme impossible, mais ayant eu
                  la même séduction qu'un James DEAN, tout au
                  long de sa courte vie. ( il est né en 1929 ).

                  Cette toile est partie. Je ne l'ai plus sous les yeux.
                   Elle se trouve entre de bonnes mains. C'est une
                   histoire d'un " coup de foudre ".  J'en suis heureuse.
                   
                   
                   
    

jeudi 16 novembre 2017

Le blues est toujours bleu


                                                 L'obsession du bleu .....

                                                 Une de mes toiles : " les bleus du blues "

       Il ne s'agit pas d'étoffes froissées, mais de
       roches volcaniques !! mais ... quel bleu !!
       J'ai choisi plusieurs photos dans lesquelles
       la couleur bleu est très présente. Et pour moi,
       le bleu se regarde et s'écoute avec le blues.

 
       Qui écrit le mieux sur le jazz ? Depuis toujours
        Alain GERBER . J'ai retrouvé un fabuleux
        texte dans un hors série, pour la marque
        Chanel, où il écrivit sur le bleu et le jazz.
     

         " Le bleu du jazz est plus bleu que le bleu du bleu. 
           C'est le nom que l'on donne à toutes les couleurs
           de l'arc-en-ciel . A ce trésor mystérieux  que l'arc-
           en-ciel nous désigne et nous dérobe. A l'absence
           d'arc-en-ciel enfin. Le bleu du jazz ne dit jamais
           la vérité parce qu'il dit toutes les vérités à la  fois. "

            " Pour annoncer la couleur, le jazz invente la " blue
              note ". C'est une note incertaine, une manière d'
              esquive, un geste de torero. Les experts ( Lucien
              Malson et Christian Bellest ) vous diront qu'elle
              se promène " à l'intérieur du demi-ton ( quelques
              neuf commas)". Voici le commencement du
              voyage, le début de l'errance, la porte de l'exil
              et la promesse du retour. ".
           


                Le texte d'Alain GERBER ( sur toute une page ) se
                termine par quelques lignes évoquant Miles DAVIS
                ( Kind of Blue " ) :
                "  Ainsi l'homme du bleu ne peut-il pas mourir. Miles
                s'est éloigné les mains vides mais j'en jurerais, il est
                parti content. L'homme s'en va quelque part ou nulle
                part : sa part de bleu reste au milieu de nous. Elle
                entretient les braises, les rêves et les chansons. Elle
                couve sous le bleu dormant des cendres et, peu à
                peu, elle reconstitue l'arc-en-ciel   " .

                Ce texte a pour titre  BLUE NOTE    le bleu du jazz

                 Si vous êtes amoureux du jazz et de la magnifique
                 écriture ( une écriture de poète ), il faut  lire
                 absolument Alain GERBER et ses ouvrages, essais,
                 nouvelles  ( il a eu le prix Goncourt de la nouvelle
                 en 1984 ) . Je vous conseille " Une sorte de Bleu "
                 paru chez Robert Laffont en 80 ,  " le petit
                 dictionnaire incomplet des incompris " ( Ed.Alter Ego),
                 Mes préférés ;  sur Miles DAVIS " le blues du blanc",
                 et " Le jazz est un roman " ( 2002 ). A partir de 1971,
                 il a été un formidable critique de jazz sur 
                 France-culture et France-musique . 
                 Sans oublier ses nombreuses rubriques dans
                 les revues spécialisées

                 J'aime la belle écriture, la couleur bleu et le jazz,
                 et c'est un vrai bonheur de les partager .

vendredi 10 novembre 2017

La magie des fractales


       J'ai bien essayé de comprendre comment on
       pouvait obtenir l'image d'une fractale....
       impossible pour mon petit cerveau peu
       accessible aux mathématiques. Pourtant,
       c'est tellement extraordinaire, que je n'ai
       pu résister à celles-ci , découvertes sur
       un site  ( il y a longtemps). Je vous les
       offre pour rendre cette fin de semaine
       plus joyeuse et colorée.



     
        Cette fractale était signée " MARKUS " . Mon
        nom avec un M  en plus. C'est ma préférée .