jeudi 4 août 2016

LES RUES DE PARIS S' ANIMENT



              Comme promis, voici quelques murs du XIIIe 
              arrondissement de Paris . Ce sont des commandes, 
              de la ville, à de jeunes artistes en général ,
              afin d'apporter un peu d'animation aux rues.
              Pourtant, il y a beaucoup de dessins ici et là, 
              qu'il faut découvrir. Pas de Banski, mais des
              anonymes qui viennent furtivement ( surtout 
              de nuit ) avec leurs bombes de peinture et
              peut-être une échelle. Le " street art "  est à
              la mode et  il y a parfois un chef d'oeuvre à
              photographier avant qu'il ne soit effacé .






mercredi 3 août 2016

TOUJOURS L' ART URBAIN



             L'autre soir, en revenant d'un dîner, nous avons traversé 
             en voiture, le quartier du XIIIe arrondissement de Paris.
             Et là... grand étonnement de découvrir qu'une quantité
             d'immeubles anciens ou récents, étaient décorés de
             magnifiques décors et fresques. Impossible à
             photographier à ce moment-là .  En attendant , je vous 
             propose quelques démonstration du " street art " , y
             compris  Bansky,  pour patienter. Tous les coins de Paris
             en possèdent, mais jamais autant que dans le XIIIe 
             semble-t-il !! je vais faire mes recherches et  je vous en
             ferais profiter...  promis !!



lundi 18 juillet 2016

POUR RETROUVER LA SERENITE

 
                 Il m'a semblé que la représentation du visage
                 de Bouddha est le meilleur symbole de paix
                 intérieure . Celui-ci est un bronze d'une grande
                 beauté, provenant de Thaïlande . Il va rester
                 sur ce blog, le temps de " peaufiner " un article
                 en cours.


jeudi 7 juillet 2016

Mon Virgile adore la soie


      Je suis un chat heureux auquel on ne refuse
      rien. D'excellents soins ( insuline matin et
      soir depuis 3 ans ). De bons oreillers pour
      faire des siestes et  j'ai des coins bien à
      moi  un peu partout . Mon Humaine
      possède tout le reste... et nous nous
      arrangeons très bien comme ça.  Elle me
      brosse, me peigne, me toilette et en cas 
      de grosse chaleur, elle me mouille ma belle
      fourrure.  Je tiens à vous dire que ce foulard
      de soie est  celui que je préfère. Dessus il y
      a le dessin d'un chat, d'un poisson et d'un
      oiseau.  Et puisque je ne vois pas toutes les
      couleurs, celles-ci ne m'éblouissent pas. Juste
      ce que j'aime.





lundi 13 juin 2016

JUST LIKE A WOMAN

     
     J'ai peins tout récemment et exposé cette toile
     inspirée ( une fois de plus ) par la voix et la
     personnalité de la fabuleuse Nina SIMONE.
     C'est en écoutant " Just Like a Woman " , que
     ma palette s'est transformée. Acrylique et pigments,
     dans des tonalités plus légères, transparentes. Quand
     aux formes rondes,  j'ai dû être influencé par une
     charmante Ségolène dont le ventre nous prépare
     une surprise pour... très bientôt !! 

     La surprise s'est avérée être une jolie petite ELOISE,
     née le 21 juillet -
   
                                                                  Le format : 24 x 33 - 

mercredi 27 avril 2016

Misterioso par MONK

   
      " MISTERIOSO "  par Thelonious Monk , joué en
      boucle, m'accompagne souvent . Je ne m'en lasse
      jamais,  de la même manière que Blue Monk, Round 
      About Midnight,  sans oublier " Crépuscule with Nellie ".
      Sans aucun doute l'un de mes pianistes préférés.  J'ai peins
      une  série ( six petites toiles : 19 x 24  ) et la toute dernière
      étant celle-ci (  65 x 80 , toujours acrylique et pigments).
      J'ai choisi de représenter MONK, à ma manière,  tant
      par le graphisme que la couleur. Et surtout le rythme, son
      jeu et celui des musiciens qui l'accompagnent. J'écoute
      " MISTERIOSO " de 1958,  un concert du 7 août au
      Five Spot Cafe de New York . Un moment d'extase sans
      doute, grâce à Johnny Griffin, Thelonious, Ahmed Abdul
      Malik, Roy Haymes . Que des grands du jazz qui faisaient
      partie alors, de " Thelonious Monk Quartet ". Les années 50 
      et 60 ont été de belles époques pour le jazz .








           
              Voici trois des petites toiles de la série 
               " MISTERIOSO " . Très différentes à 
               chaque fois,  et j'ai remarqué qu'à chaque 
               écoute de  cette composition de Monk ,
               quelque chose de nouveau survenait
               dans mon imagination. C' est ainsi. 
               Toujours attentive au jeu de Monk, parfois
                la trompette très présente de Griffin se 
               transformait en taches de couleurs.
               Mais les drums de Roy Haynes  pouvaient 
               envahir la toile et  mon pinceau dessinait 
               des lignes ascendantes . Là, j'ai ajouté des 
               papiers découpés et dorés , pour  apporter
               une touche joyeuse à MISTERIOSO  . 
               Cette petite toile habite désormais chez 
               ma  cousine Gwenola,  dans la baie  de
               Somme. Face à la mer , avec les sonorités 
               de milliers de cris d'oiseaux  de toutes sortes. 
                                                   

lundi 4 avril 2016

Sur le fil de l'imaginaire



          J'ai retrouvé dans mes archives, cette
          page de " lettrisme", qui faisait partie 
          d'un ouvrage sur ce thème.  Toujours la
          calligraphie, mais cette fois, dans le but 
          d'écrire , d'inventer un texte. Idée de
          poète sans aucun doute, mais un  magnifique
          travail de la main . On se promène dans une 
          histoire  qui n'appartient qu' à celui qui
          regarde attentivement. Signe après signe. 
          Personnellement... j'aime beaucoup.